Biographie

Avant qu’il n’embrasse la chanson, [aji] écrivait déjà, depuis longtemps, avec une prédilection pour la forme poétique versifiée, la métrique classique.

Des poèmes aux chansons, le pas fut vite franchi à l’occasion de collaborations avec des chanteurs tels que Benjamin de Roubaix, Rachid Sefrioui, la chanteuse Nadja et quelques groupes éphémères…

De là, ne tarda pas à s’imposer la nécessité de faire entendre ses textes à la première personne. Ce projet prit forme avec l’aide de musiciens amis dans son premier album, fluide. Ainsi le parolier se fit chanteur…

Les herbes folles, son deuxième album, est le fruit de rencontres multiples et d’inspirations croisées. Une sorte de réalisme poétique émane de ce dernier opus dont [aji] nous offre quatre titres sur les treize qu’il comportera bientôt…

Cliquer ici

L'album Les herbes folles

L’album Les herbes folles parle de la folie, mais plutôt de celle des hommes que des « mauvaises herbes ». D’ailleurs [aji] ne pense pas qu’une herbe puisse être mauvaise  : il a un grain (de folie) qu’il nous fait découvrir  dans cet EP de quatre titres férocement romantique… et réaliste !

Play Video about Vignette du clip Chérie B

– Qu’est-ce qu’il fait, [aji] ?  – Il est devant son écran, il écrit. – Qu’est-ce qu’il écrit [aji] ? – Une histoire… l’histoire d’une fille qui est aussi devant son écran. Elle regarde des séries, toujours des séries, B. Ou pas. Elle a même vu [aji] en train de chanter ! – Mais c’est pas une série, ça ! – Non, c’est une chanson. On regarde ?

Play Video about Vignette du clip I love Paris

I love Paris

Tout est cliché dans cette chanson : le titre, le texte, la musique… Car [aji] aime les clichés, d’ailleurs c’est lui qui a pris en photo la tour Eiffel. Si c’est pas cliché, ça !

Play Video about Vignette du clip Plastoc

Plastoc

« Les premières chaises par injection plastique ont été conçues à la fin des années 1960, il y en aurait aujourd’hui plus d’un milliard sur terre. » Ça fait une chanson symplastique, non ?

Play Video about Vignette du clip Babarabe

Babarabe

Elle est tranquille, langoureuse. Elle a froid dans cette grande ville du Nord, mais ne s’en fait pas ; elle rêve de chaleur…  Elle est cool, elle est d’origine arabe : c’est une babarabe.

L'album Fluide

C’est en observant d’un pont les panneaux indicateurs lumineux qui surplombent le périphérique parisien qu’[aji] a trouvé le titre de son premier album : fluide. C’est le mot qui scintillait dans cette nuit du printemps 2009 au-dessus des quelques attardés noctambules et des travailleurs de l’ombre…

De l’ombre, [aji] en est alors sorti discrètement avec ce CD édité par le petit label Festivus. En écoute, voici La parano, une chanson (composée par Benjamin de Roubaix) de cet opus et ci-dessous des liens pour écouter les autres titres sur différentes plateformes.

Déguisé en robot ou caché dans une navette spatiale, [aji] à l’époque ne se découvrait que très rarement. Un comble pour un chanteur, non ? Il demeure heureusement quelques traces de lui dans la presse écrite, sur internet, des interviews radio (MegaFM, 107.7 FM, RadioNeo) et quelques vidéos de concert dont voici des extraits…

Vignette du clip du concert
Play Video about Vignette du clip du concert

Chloé est une chanson de fluide. Elle est ici chantée au concert du 15 septembre 2011 au Studio de l’Ermitage, à Paris. Il y a des funambules et des bulles de BD…

Surtout n’hésitez pas à nous écrire si vous avez des commentaires ou si vous voulez contactez [aji], merci !